Forum RPG Teen Wolf
 
LE FORUM FERME SES PORTES - MERCI A TOUS POUR CETTE AVENTURE !

 :: VOS PASSEPORTS SVP :: ■ Dossier d'adminission ■ :: Dossiers validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

One day I'm gonna hurt you, I promise │ Madison Casterwill

avatar
► DATE D'INSCRIPTION ◄ : 14/10/2017
► MESSAGES ◄ : 19
Sam 14 Oct - 22:54
CASTERWILL Madison
ft. Troian Bellisario
Âge : 23 années que mes pattes foulent ces terres dépourvus d'humanités
Lieu de Naissance : Une petite ville de Provence en Italie  à quelques kilomètres de la belle Florence
Métier/études : Etudiante ?
Nationalité/origines :Fièrement italienne, malheureusement j'ai du fuir mon pays pour mettre en sécurité en France ma dernière famille
Situation amoureuse : L'amour ? Inutile de s'encombrer avec une telle chose,
seule promesse de souffrance et de faiblesse

Situation financière : Notre vie était plutôt aisée avant les événements récents qui ne chamboulent nos vies, à présent notre situation est relativement précaire

Signe(s) distinctif(s) : Madison possède le tatouage du clan Casterwill un petit cerf dans la nuque. Pourquoi un cerf pour des loups-garous vous vous demandez sûrement ? La raison est assez ridicule en vérité, nos ancêtres avaient un peu trop bu de vin et voulait choisir un signe pour distinguer leur clan en choisissant non pas un loup, non pas une lune,
non pas un signe tribal, mais un cerf... parce que c'était les proies favorites de nos ancêtres. Ridicule dans le passé, mais puissante à présent. Le cerf représentant comme le loup la loyauté, la protection de sa famille.

Elle à récupérée les alliances de ces parents, celle de son père pend à son coup avec une chaînette tandis que celle de sa mère à pris place sur sa main, ne la quittant jamais.  
Colérique
Forte tête
Loyal
Surprotectrice
Rancunière
Renfermé
Rusé
Intelligente
Sanguinaire
Fidèle
Têtu
Attentionné envers ces proches
Histoire :

Cette journée avait débuté comme les autres, rien ne présageait que les vies des Casterwill allaient changer à jamais. Les yeux perdus dans l’immensité qui se trouvait sous ces pieds, Madison observait la nature qui l’aidait souvent à temporiser son caractère de feu. Une brise de vent vint caresser le visage de la belle brune qui laissait la chaleur du soleil réchauffait avec ces doux rayons de soleil encore timide en cette matinée. Ces parents l’appelèrent alors l’obligeant à quitter son perchoir, son refuge pour les rejoindre dans la cuisine de la maison. Son petit frère était encore en train de prendre son petit-déjeuner, elle ne fit aucun commentaire se retenant de lui lancer un sourire moqueur pour être aussi lent à manger. Son père lui demanda alors de partir faire les courses avec son frère, comme elle avait le permis et que ces parents avaient d’autres tâches à faire, c’était donc à elle que la corvée venait d’être donné. Elle soupira fortement et croisa les bras quand sa mère lui appris qu’elle serait accompagnée par son frère, du baby-sitting en plus des courses, super programme. Malgré son agacement, la jeune femme embrassa ces deux parents avant de tourner les talons pour monter jusqu’à sa chambre récupérer les clés de sa voiture et son sac à main, elle redescendit quelques secondes plus tard attendant son frère sur le bord de la porte. Ce dernier se dépêcha plus ou moins de finir son petit-déjeuner et traîna des pieds pour rejoindre sa sœur, cette dernière lui ébroufrilla ces cheveux désordonnés avant de sortir de la demeure familiale pour aller faire les courses. Les Casterwill étaient une vieille famille de loup-garou transmis par les gènes, en somme Madison n’avait jamais été une humaine et ne s’était jamais réellement considérer comme telle, ces ancêtres avaient décidé de s’installer dans cette province tranquille et reculé de toute civilisation. Ils devaient faire une heure de route pour arriver à la première ville avec des commerces décents. Ce jour-là était une journée comme les autres et pourtant tout changea en une fraction de seconde. Après des longues heures de corvées, course, le frère et la sœur rentrèrent enfin à la maison. Alors qu’elle venait à peine d’éteindre le moteur de la voiture, la louve entendit un coup de feu puis un second. Sans réfléchir elle sortit de sa voiture en courant pour se diriger vers la demeure familiale. À peine avait-elle ouvrit la porte qu’elle entendit la voix d’un homme avec un fort accent français, elle s’arrêta net sentant l’odeur de sang, malgré sa forte envie d’aider ces parents elle risquait d’empirer la situation en les rejoignant maintenant. Madison se cacha dans la cage d’escalier et serra les poings pour ne pas laisser sa rage l'a dominée. La jeune femme était tellement concentrée qu’elle n’avait même pas remarqué que son frère l’avait suivit à la trace, faisant exactement ce que sa grande sœur faisait. L’homme ricana alors, attirant définitivement l’attention de l’Italienne. « Quelle dommage qu’une telle lignée comme la vôtre s’éteigne avec vous Casterwill, vous n’êtes pas les premiers et ne seraient pas les derniers. Les monstres tels que vous disparaîtrons de la surface de la Terre vous pouvez en êtres certains. D’ailleurs, n’aviez-vous pas deux magnifiques enfants ? S’ils se montrent trop réticents à se rendre, ils souffriront. Nous les chasserons jusqu’à leur mort. C’est une promesse. » Finit-il de dire dans un dernier rire cruel avant d’appeler ces hommes et de quitter la demeure pour ratisser les alentours et s’assurer qu’aucun autre membre de la meute n’avaient survécu. C’est à ce moment-là que le frère et la sœur, tel un seul homme, se ruèrent vers la cuisine où le corps de ces deux parents se trouvait sans vie. « Mama ! Papa ! » Voulait hurler la louve qui laissait les larmes répondirent à sa douleur, sa gorge ne l’autorisant aucun son. Aucun mot. Elle s’agenouilla aux côtés des cadavres de ces parents, de sa famille, sachant que dehors l’horreur était encore plus grande. Sa famille. Sa meute. Décimé. Tué. Assassiné. Serrant les poings, elle embrassa le front de sa mère puis celui de son père avant de récupérer les alliances de ces parents. Elle voulait rester avec eux, être avec eux, être égoïste et ne pas continuer, mais elle ne pouvait pas. Elle ne devait pas. Son regard se posa sur son frère, si jeune… Elle devait le protéger. Le seul endroit qu’il lui semblait être possible pour être en sécurité était ce fameux institut en France, un Institut qui protégeait les créatures surnaturelles comme elle et son frère. Madison releva ce dernier, son instinct lui hurlant que les chasseurs allaient revenir dès qu’ils auront vu la voiture devant l’entrée qui n’était pas là lors de leur arrivée. Ce dernier résista brièvement avant de se lever à son tour.

Les deux derniers survivant de la famille Casterwill s’échappèrent par une porte arrière et coururent comme des fous jusqu’à la forêt. Ils avaient une heure, voire moins avant que les chasseurs ne retrouvent leur trace de pas, leur fuite. Il fallait qu’ils atteignent la France au plus vite. Pendant des jours, ils marchèrent sans arrêt ou presque en direction de la frontière française, Madison perdait du temps en laissant des leurres pour brouiller les pistes assez longtemps pour mettre son frère en sécurité. En effet, la louve n’avait aucune intention de rester dans cet établissement. Une fois que son cadet en sécurité, elle partirait à la recherche de ceux qui ont osé tuer sa famille, sa meute. Elle les tuerait, tous. Sans aucune exception. Arriver jusqu’à la France se révéla être la chose la plus facile à faire, en effet Valdargent était terriblement difficile à trouver, ils mirent plusieurs jours à tourner en rond avant de trouver l’établissement. C’est avec soulagement que la louve se dirigea confiante vers cet endroit qu’elle pensait abriter seulement par des créatures surnaturelles. Qu’elle ne fut pas sa surprise d’apprendre que des chasseurs dirigeaient cet endroit. La rage et la haine qu’elle avait accumulée pendant ces jours de fuite éclatèrent, Madison insultait sans aucune gêne les chasseurs, se retenant de leur sauté à la gorge pour les tuer. Devant ces éclats de voix, une petite foule s’était regroupée autour d’elle, tandis qu’elle continuait de cracher sur l’établissement et les chasseurs. C’est alors qu’un jeune homme qui semblait avoir son âge prit alors la parole. «Je connais l’identité de l’homme que tu cherches » À peine avait-il finit sa phrase que Madison avait déjà fait volte-face regardant le chasseur avec dédain, elle l’observa de haut en bas avant de lui répondre d’un ton cinglant. « T’es qui toi ? Et d’où tu sais que je cherche quelqu’un ? » Le rire de l’inconnu la vexa, ne fit qu’empirer la colère qui brûlait dans toute son âme. Elle croisa hostilement les bras sous sa poitrine en le fixant froidement. « Je suis Andrew Argent, fils du directeur que tu viens d’envoyer balader, mais aussi chasseur depuis des générations et actuellement professeur de défense au sein même de cet établissement. Je sais que tu cherches le meurtrier de ta famille, comme tous ceux qui sont arrivés ici durant les quatre derniers mois. » Madison ouvrit la bouche pour ensuite la refermée, rare était les fois où elle n’avait rien à rétorquer et cela la frustrait encore plus, augmentant son agacement et son énervement. Il n’avait pas le droit, il ne pouvait pas laisser pensé qu’il comprenait, savez des choses qu’elle ne savait pas, elle ne voulait pas l’accepter. Pas venant d’un chasseur. « L’armée de chasseurs qui a tué ta meute est puissante, bien plus que celle que j’ai pu croiser. Nous allons les confronter, mais cela demande de la préparation. Tu mourras si tu les affrontes, seule. » Elle se redressa et le fixa du regard : « Tu crois que je vais rester ici avec mon frère, et que je vais vous regarder brasser de l’air alors que ces meurtriers tuent d’autres créatures ? Hors de question ! » Elle se dirigea vers la porte et quitta l’institut. « Elle reviendra » une voix masculine avait résonné derrière Andrew, c’était le frère de Maddy. Les insultes italiennes résonnaient dans le bâtiment tandis qu’elle quittait ce dernier la tête haute. Son frère était à présent en toute sécurité, elle pouvait à présent venger ces parents retrouvés cette armée et les tuer. Après quelques jours de recherche, Madison les avait retrouvés, enfin, elle avait retrouvé ce qui restait d’un passage de l’armée de l’assassin de son clan. Même si elle ne l’avouera jamais, la louve avait été terrifiée devant le massacre qu’elle avait trouvé, le massacre qui avait du être identique avec son clan. Seule, elle avait pu laisser les larmes couler le long de ces joues, la rage et la peine s’évacuer en hurlant jusqu’à se briser les cordes vocales. Elle était restée sur ces genoux pendant des heures, des heures durant lesquelles elle prit consciente que malgré son besoin de vengeance, malgré sa haine pour les chasseurs elle aurait besoin d’aide. La vengeance est inutile si elle ne mène à rien, elle avait peu de chance de réussir, peut-être tuerait-elle deux, trois hommes, mais pas celui qui l’intéressait. Pour l’avoir lui, elle aurait besoin d’un plan, d’une embuscade, d’aide. Madison retourna alors à l’Institut revenant comme si rien ne s’était produit une semaine auparavant. Elle passait le plus clair de son temps avec son frère quand ce dernier n’était pas en cours, elle ne cherchait pas forcément à se lier avec d’autres personnes. Madison passait le plus clair de son temps dans les salles d’entraînement, renforçant ces muscles, s’entraînant au combat, à l’utilisation des armes et de ces capacités. L’envie de vengeance avait fait naître en elle une volonté de fer, une combattante acharnée et sans pitié. Et malgré son dégoût pour les chasseurs, elle avait pris le cours d’Andrew Argent, réputé comme l’un des meilleurs chasseurs de sa génération. Si elle voulait devenir plus forte, se venger et protéger son frère, c’était uniquement à ces côtés qu’elle se voyait l’apprendre, le devenir. Le sang coulera que ce soit sur le blanc immaculé de la neige ou sur des terres asséchées par le soleil, qu’importe le temps que cela prendra le résultat restera le même. Le sang coulera. Aussi rouge que le vin, aussi ruisselant qu’une rivière. Une promesse avait été faite et elle sera respectée.


Pseudonyme : Soso
Prénom : ...
Âge : 21 ans
Vos avis sur le forum : Très beau design et le contexte est juste parfait pour ceux frustré par la fin de la série, comme moi  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
► DATE D'INSCRIPTION ◄ : 14/10/2017
► MESSAGES ◄ : 70
Voir le profil de l'utilisateur




Calista Delacour
i'm a coyote
Dim 15 Oct - 8:12
Bienvenue Tu vas faire un heureux ^^

_________________


Best way to make the impossible
Texte à venir ©TENNESSEE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
► DATE D'INSCRIPTION ◄ : 30/05/2016
► MESSAGES ◄ : 165
Voir le profil de l'utilisateur




Andrew Argent
i'm a hunter
Dim 15 Oct - 11:21
Bienvenue parmi nous ! Je suis ravie de voir mon scénario tenté aussi rapidement !! j'espère que tu te plaira ici ! Ta fiche est déjà bien entamée, hâte de lire ça

_________________

We can be heroes
We can be heroes, just for one day. We can be us, just for one day
Revenir en haut Aller en bas
avatar
► DATE D'INSCRIPTION ◄ : 13/10/2017
► MESSAGES ◄ : 66
Voir le profil de l'utilisateur




Jake Willburry
i'm a werewolf
Dim 15 Oct - 11:23
Bienvenue parmi nous courage pour le reste de la rédaction
Revenir en haut Aller en bas
avatar
► DATE D'INSCRIPTION ◄ : 14/10/2017
► MESSAGES ◄ : 19
Dim 15 Oct - 15:11
Merci tout le monde

Il manque plus que la correction et la relecture et la fiche est terminée je pense, j'espère que ça te plaira Andrew et que je ne suis pas à côté de la plaque

_________________

If i want it, I will find a way to get it
Revenir en haut Aller en bas
avatar
► DATE D'INSCRIPTION ◄ : 30/05/2016
► MESSAGES ◄ : 165
Voir le profil de l'utilisateur




Andrew Argent
i'm a hunter
Dim 15 Oct - 16:41
De ce que j'ai lu, ca me va très bien

_________________

We can be heroes
We can be heroes, just for one day. We can be us, just for one day
Revenir en haut Aller en bas
avatar
► DATE D'INSCRIPTION ◄ : 14/10/2017
► MESSAGES ◄ : 19
Dim 15 Oct - 16:54
Tant mieux

_________________

If i want it, I will find a way to get it
Revenir en haut Aller en bas
avatar
► DATE D'INSCRIPTION ◄ : 30/05/2016
► MESSAGES ◄ : 165
Voir le profil de l'utilisateur




Andrew Argent
i'm a hunter
Dim 15 Oct - 19:38
C'est parfait pour moi, il me semble vraiment que tu as compris le personnage ! J'ai hâte de rp avec toi !

.
.

.
.

Bienvenue

+ Félicitations, tu viens d'être validé(e) par le Maire de Valdargent Si ce n'est pas déjà fait, je t'invite à aller lire le reglement. Et bien entendu les diverses annexes du forum : les groupes & les infos importantes. Je te conseille également d'ouvrir une fiche de liens afin de te faire connaitre plus rapidement.

Une dernière petite chose pour la route, n'oublie pas d'aller recenser ton avatar dans la partie prévue à cet effet.

Si tu as la moindre question, le staff se tient à ta disposition que ce soit dans la partie adéquate ou par mp si tu désire plus de discrétion.

Je te souhaite un très bon séjour parmi nous et à très bientôt au détour d'un rp.

_________________

We can be heroes
We can be heroes, just for one day. We can be us, just for one day
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
One day I'm gonna hurt you, I promise │ Madison Casterwill
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» This summer's gonna hurt like a motherf****r
» NEVEA ☾ Nothing gonna hurt you baby
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Sun, The Moon, The Truth :: VOS PASSEPORTS SVP :: ■ Dossier d'adminission ■ :: Dossiers validés-
Sauter vers: